LYRICS.AZ APPLICATION

Download from Apple Store
Download from Google Play

Pumpkin - Série noire lyrics

[Intro]
Lucidité obsolète comme disque compact
C'est le pacte des looses, inepte, inapte
Acte de barbarie, désirs arides
Transmission de pensées négatives, brides
Vivre tue mais... vivre libre provoque des effets désirables
Partie de Cluedo, suspense, mais... qui est le coupable?
Gang de pessimistes en manque de b.a.-ba
On n's'entend pas, cacophonie d'sonneries
Ma rime bat, ma rime parle, bouche-toi les oreilles
Si t'as la chair de poule, comment... trouver le sommeil

[Couplet 1]
Dis-moi, ça fait combien d'temps qu't'as pas vu l'Soleil briller
Scotché à la télé à mater des gens vriller
Légende grillée, des billets déballer leur peine
Habillés de B.O. de thrillers qui tiennent en haleine
Florilège de mauvaises nouvelles avant de grailler
Des giga d'idées noires pénètrent les cerveaux lavés
Des germes dans le crâne, cauchemar au moment d'bâiller
Onirisme sinistre grignote le sommeil broyé
Visage blême comme un BP de collagène
Paysage audiovisuel adoubé lacrymogène
Impact au compte-gouttes, pollue comme mazout
Capte et écoute, tout est ca**e-couille même ton ca**e-croûte
A bas l'chômage, drogue, insécurité, maladies
Réchauffement climatique, pouvoir d'achat , sans abris
Le croque-mort aux trousses, tu chies dans ton froc
Surtout n'ouvre pas la porte quand ça toque
[Lyrics from: https:/lyrics.az/pumpkin/peinture-fraiche/serie-noire.html]

[Refrain]
Tes abîmes au summum, le trip est sublime
Lime les barreaux de Valium, dig les antonymes
De: Peur bleue, hantise, flics, traque, frayeur
Chocottes, frousse, phobie, effroi, trouille, terreur
Dormir debout sans faire de vague, jusqu'à l'épilogue
Sueur froide comme Alaska en vogue
Scénario sombre lampe torche sous le menton
Dépêche-toi d'vivre, on meurt tous à la fin du feuilleton

[Couplet 2]
La descente aux Enfers des uns ra**ure les autres
Tellement au-dessus d'ça qu'je songe à devenir astronaute
Le mercure monte pendant qu'les modèles se vautrent
En chambre froide, la musique est mon duffle-coat
Shuffle et gaufres, le bonheur est dans ces trucs-là
Depuis la dictature d'la peur, j'veux rire aux éclats
Exit les chroniques de naufrages comme cargo
Dramatique comme Fargo, pathétique comme Bardot
Tu sais, les histoires à dormir debout déboussolent
Donnent la chair de poule aux foules dociles en camisoles
Tracas, trauma, drames, t'as l'embarras du choix
Bouquet de chaînes, bouquet Interflora
Sourire n'est pas à la mode, c'est mon "fashion faux-pas"
Trop de snobs, de digicodes, pas a**ez de barbe-à-papa
Le bonheur n'est ni la norme, ni un plasma
Y a erreur de fantasme, dis-moi qu'tu rêves et pince-moi

[Refrain (*2)]

Correct these Lyrics