LYRICS.AZ APPLICATION

Download from Apple Store
Download from Google Play

Philippe Clay - Les villes étrangères lyrics

Ferme bien la porte
Mais claque pas trop fort
Ça pourrait réveiller les morts !

Il avait vu des villes étrangères
Karaganda, Shen-Yang, Guangzhou
Ayant tout appris des bonnes manières
C'était normal qu'il revienne chez nous
La Terre est pleine de surprises agréables
Quand on voyage, on rama**e de gros sous
Ça vous permet de rouler sous la table
À Bellary, Shen-Yang ou Guangzhou

Ferme bien la porte
Mais claque pas trop fort
Ça pourrait réveiller les morts !

Dans les prisons, c'est pas confortable
On s'y forge un beau tempérament
Tous, nous l'avons trouvé remarquable
C'était juste qu'on l'élise président
Ça se pa**a par une nuit d'octobre
[Lyrics from: https:/lyrics.az/philippe-clay/beaujolais-villages-nouveau/les-villes-etrangeres.html]
Dans le bordel de madame Concepción
Quand il tua sur le seuil d'une chambre
Le gouverneur pour prendre sa succession

Ferme bien la porte
Mais claque pas trop fort
Ça pourrait réveiller les morts !

Il avait vu des villes étrangères
Karaganda, Shen-Yang, Guangzhou,
Ayant tout appris des bonnes manières
C'est l' meilleur qu'il rapporta chez nous
Il a construit des prisons exemplaires
Car nous avons d'énormes capitaux
Qui nous arrivent d'une puissance étrangère
Et notre police a de très beaux bureaux

Ferme bien la porte
Mais claque pas trop fort
Ça pourrait réveiller
Ça pourrait réveiller
Ça pourrait réveiller les morts

Correct these Lyrics