LYRICS.AZ APPLICATION

Download from Apple Store
Download from Google Play

DjunZ - Sofa lyrics

[Couplet 1 : Rimcash]
Mets-toi dans ton sofa, écoutes et déstresses
Voir mes DjunZ sur Nova, goûter à l'espèce
Oui le bif', la vie m'a mis des gifles
A croire qu'la roue tourne jamais, qu'elle est comme mon spliff
J'ai pas envie d'me prendre la tête
J'règle mes dettes et puis j'veux faire la fête
J'fais d'la zic quand les autres croient être en compét'
J'pars à la conquête, j'suis l'juge DeMort, j'les mets dans la trempette
J'me rappelle plus ton nom, ça m'embête
J'vais t'appeler Katrina car dans mon lit t'es une tempête
Je fais ce qu'il faut, j'essaie d'aller haut
Plutôt qu'pas a**ez, je préfère en faire trop
Mes nuits commencent tard et finissent tôt
Ecoute Sofa Musique chez toi, bien calé au chaud

[Refrain x2]
Sofa, pose-toi dans ton sofa
XXX sont trop fat

[Couplet 2 : Greg Frite]
Dans la vie, y'a les plaies et les parasites
Le style direct et le narratif
Mais quand j'y songe me viennent les pires pensées
Des visions encensées
Donc je replonge dans l'enfance, dans l'insouciance
Quand nous étions sans défense, semblable et neutre
[Lyrics from: https:/lyrics.az/djunz/sofa-musique/sofa.html]
Et puis s'amorce l'adolescence, l'a**urance, la méfiance et le temps des émeus
Oh oui, j'ordonne devant l'messie, je demande en priant devant Dieu
La vie : une gourmandise mais comment vivre en étant vieux ?
Je sais, je n'peux rien pour le moment
Je m'suis envolé, j'ai quitté papa et maman
J'aurais aimé volontiers foulé d'mon pied le monde entier
Mais maintenant indépendant comme vais-je faire pour mes enfants ?

[Refrain x2]

[Couplet 3 : Didaï]
Telle une série B où nos rôles seraient braves
Les hommes sont des zombies dans des sons-pri cérébrale
Les scélérats en général tu les sers dans tes bras
Résultat : t'as laissé les rats ronger tes pensées et tes droits
C'est la routine quotidienne
Ça glande, ça gamberge et ce que t'héberges dans tes couilles hiberne
Très loin d'être Gulliver, t'as qu'une saison : l'hiver
La dépression : une injection de poison dans les veines
Chaque jour, chaque heure, chaque minute
Mes mouvements se répètent en boucle, c'est la même pilule
Ta vertus s'dilue dans un verre d'amertume
Il n'y a qu'tes visions oniriques et nostalgiques qui t'stimulent
Blasé, t'aimerais percer l'abcès
Redorer ton blase, enterrer les mélodies du pa**é
Pose-toi oublie tout c'que tes soucis suscitent
Allume tes enceintes et laisse-toi bercer : Sofa Musique

Correct these Lyrics