LYRICS.AZ APPLICATION

Download from Apple Store
Download from Google Play

Aociz - #Selfree lyrics

[Couplet]
Ma chambre est toujours bien rongée grâce à mes chicots de castor
Dans leurs clips, ils sont moins expressifs que sur leur photo de pa**eport
Ils font des bails de 'Cains-ri', stupides, cupides et sont ravis
Ils s'prennent pour Victor Hugo, à quand Notre Dab de Paris ?
Oh, f** la culture de ma**e, moi, j'crée des sculptures de cra**e
On dit que la nature, en quête du plus pur extase, murmure mes phrases
J'inverse la structure et te culbute de face, je voyage en seconde mais j'suis l'premier d'la cla**e
J'suis plutôt bien élevé pour un esthète salace, je te mutile dans un bus et puis j'te cède ma place
J'vends du sang d'Alien en spray, parfait pour tes soins dermatologiques
J'recherche une nounou s**y pour surveiller mes s**matozoïdes
Quand j'suis en manque de meuf, je soupire, je sue, j'achète une langue de bœuf pour lui jouir dessus
Revenons à nos moutons
[Lyrics from: https:/lyrics.az/aociz/-/selfree.html]
Ils jouent les bêtes de foire, toujours en quête de gloire, faudrait qu'j'arrête de boire, de faire la fête le soir
Mais j'profite de la vie sans peur car je sais qu'on pa**e du trotteur au déambulateur en quelques pas
Ma grandeur n'a d'égale que ma sagesse, là, tu acquiesces
Ma grandeur est une tare ; quand je parle de ces gars, je me rabaisse
J'digère pas la défaite mais j'accepte les chèques, détecte les fakes et déteste les mecs
Dont les textes me débectent, d'où ces déjections qui poussent à la réflexion, j'sais qu'ça t'affecte
J'aime le cinéma en plein air en plein hiver, faire l'amour sur la neige sans préliminaire
Je vais te faire devenir chèvre et bouc émissaire ; "c'est lui qu'a commencé, monsieur le commissaire"
J'mens pas, t'as tenté de bouffer ma raie manta
Mais, bon, disons qu'on est quitte, j't'invite avec ton équipe dans une maison d'arrêt pour un stage intensif de tantra
Ça t'apprendra

[Outro]
Bonsoir, les enfants

Correct these Lyrics