LYRICS.AZ APPLICATION

Download from Apple Store
Download from Google Play

A.L. - Le bruit de la foudre lyrics

[Scratches]
Entends le bruit d'la foudre, sens l'odeur d'la poudre

[Couplet]
Enragé comme un clebs, j'apporte la nuit comme l'éclipse
Lyriciste, médecin légiste, j'ai autopsié le cadavre de ma cité
Noté les traces de strangulation qui datent depuis la colonisation
Incarnation du déséquilibre, je prends le rôle de celui qui râle
J'emmène des centaines de querelles, les gosses écœurés
Vont dans les larcins parce que c'est mieux que rien
Ils cherchent les vrais caïds dans les cités
Et derrière le voile, l'intolérance baise la laïcité
Les gosses d'immigrés disent "nous sommes Français, nous voulons être respectés"
Et qu'est-ce qu'ils disent? Ma carte d'identité, c'n'est qu'du papier
Ce bled ne m'procure ni fierté ni orgueil
Le regard qu'il me lance, je serais plutôt tenté de lui crever un œil
De froisser sa vision manichéenne
Comme si le monde n'existait pas de Le Pen à Ben Laden
J'ai rien d'un patriote, caché dans ma grotte je complote
Sacrée trotte du centre-ville à la banlieue
À leur échelle, la distance entre nous
C'est celle qui sépare l'Occident des États voyous
La haine s'installe en lieu et place de l'émotion
Les armes de notre guerre, voilà ce que mes mots sont
[Lyrics from: https:/lyrics.az/a-l/histolyric-1998-2008/le-bruit-de-la-foudre.html]
Tu veux la synthèse de mon analyse, le schéma est courant
Plus je balise, plus je m'radicalise, tout bêtement
Y a la cité, le taf stressant
Et entre-temps, je rappe en traitant
Persuadé que pour le mal dont on souffre, concrètement
Il n'y a qu'le soulèvement comme traitement
J'débarque ici, entraînant des tribus
De parias, d'exclus, d'exilés déçus
Une chose est sûre, on n'est pas là pour cer-su
C'est dans le stress, l'angoisse et le ciment
Qu'apparaissent mon flow et mes arguments
Je n'suis qu'un homme, j'ai trop de mal à pardonner
Le temps des sourires est définitivement révolu
Comme l'époque d'Élie et de Dieudonné
Mon mic un harpon, ils veulent censurer, pardon
On n'met pas de muselière à un dragon
Encore aujourd'hui on subit
Depuis qu'son équipe de foot est noire, la France aime le rugby
Je parle haut et fort de là où tu te baisses
Et rama**e la rage sans faire un effort
De Marseille à la capitale, le rap capitule
Avant qu'on m'capture, j'avalerai la capsule

[Scratches]
Entends le bruit d'la foudre, sens l'odeur d'la poudre

Correct these Lyrics